28 avril 2013

Les boros japonais


D'indigo teintés, 
maintes fois rapiécés, 

les boros racontent chacun leurs histoires. 



Ces pièces de tissu ont traversé plusieurs générations;
usées, racomodées, retramées.
La récup' n'était alors pas une mode mais juste ... une nécessité!
Nécessité de se vêtir, se couvrir son corps, de se protéger du froid.


Les plus humbles les ont confectionnés,
ils s'arrachent maintenant à prix d'or.


Le salon l'Amour du fil accueillait la collection de M. Nukata.
Un de mes coup de coeur de l'exposition.

De plus jolies photos de Boros chez Sri Treads via  Cez.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ces tissus mais me dire en plus qu'ils possédent une histoire...c'est super.
    Merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
  2. Quelle découverte :) Merci !!

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de les voir sur un autre blog, et suis contente de les retrouver ici ... Comme tu le dis, le travail des plus humbles, et rapiécés par nécessité, s'arrachent maintenant à prix d'or, et c'est tout simplement stupéfiant (un peu écoeurant aussi).
    Belle chance à toi d'avoir pu aller à Nantes !
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve ce travail du rapiéçage très beau ! mais j'aimerai bien voir la tête de leur propriétaire si ils savaient qu'ils valent maintenant très cher... Un bel hommage pour les petites mains mais un peu dérangeant pour leur "exploitation" sur le marché ... comme d'autres choses d'ailleurs .Holalala ! j'ai cassé la magie...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...